Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


samedi 3 février 2018

Inséparables (Sarah Crossan)




Titre original: One
Traduction: Clémentine Beauvais
Nationalité de l’auteur: Irlandaise
Editions Rageot (17 Mai 2017)
406 pages
ISBN-10: 2700253264
ISBN-13: 978-2700253269
Genre: Jeunesse
Lu le: 25 Janvier 2018
Ma note: 18/20



L’histoire:

            Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l’intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra-t-elle jamais avoir une vie qui n’appartienne qu’à elle ?

Mon avis:

            Les livres catégorisés comme jeunesse ont cet avantage qu’ils abordent des sujets aussi variés qu’atypique qu’on ne retrouvent finalement pas souvent dans la littérature contemporaine qui semble plutôt resté dans un genre général. Et ce livre de Sarah Crossan ne déroge pas à ce constat puisqu’il est ici question de l’histoire de soeurs siamoises!
Au delà du thème abordé et même si j’aurais aimé voir les sentiments des soeurs plus développés vu leur situation immuable, ce livre a su me surprendre par la tournure prise, osée et risquée, mais qui en fait dés lors, une belle réussite et une lecture qui restera inoubliable

Points de vue/Critiques:

Même si Tippi et Grace sont siamoises (uniquement reliées à bassin de leur bassin donc deux bats avec un seul bas), elles ne sont pas pour autant des personnes extra-ordinaires au sens strict du terme. En effet, comme toutes les jeunes filles de leur âge, elles peuvent se faire des amis, elles ont chacune leurs envies et leurs idées, néanmoins, elles doivent en permanence avoir presque les même actions et même gestes. Le portrait de ces soeurs nous est dépeint avec uniquement la vision de Grace. J’espérais et j’attendais à ce qu’on ait à un moment l’histoire vue cette fois-ci par Tippi mais non. Quoiqu’il en soit, par l’intermédiaire de Grace, l’auteure met simplement en lumière la banalité de certains moments quotidiens, alors que pour d’autres, cela est plus difficile notamment lorsqu’il s’agit de personnes « extérieures ». Ainsi sans y faire réellement allusion et sans l’imposer nettement, on retrouve cette constatation que c’est finalement le regard des autres et les questions incessantes et toujours identiques qui sont les plus difficiles à gérer. 
Même si cela est très bien fait et de manière subtile, j’aurais aimé avoir plus l’accent sur les difficultés petites et grandes, banales ou non du quotidien que les deux soeurs doivent appréhender (mon côté scientifique, l’envie d’en savoir plus étant toujours là!). Néanmoins, on sait et on sent que l’auteure a fait de nombreuses recherches à ce sujet, rendant un livre de fiction proche de la réalité  et écrit avec justesse.

En revanche, cette délicatesse du récit s’accorde parfaitement avec la mise en page de l’histoire: celle des vers libres. Les phrases sont donc assez courtes et insistantes. Même si cela n’ajoute véritablement pas autre chose de plus concret au récit, cela a tout de même l’avantage que les pages défilent à toute vitesse puisque cela se lit très rapidement!

Au milieu du sujet « siamois », l’auteure distille d’autres sujets, également mis comme cela de manière subtile et douce, sans dénonciation aucune afin que le lecteur puisse faire son propre jugement. Ainsi, l’alcoolisme, la perte d’emploi, les difficultés financières, les coûts médicaux ou encore la vision des journalistes et la position des médias dans tout cela sont abordés. 

Concernant l’évolution de l’histoire, je ne m’attendais pas à ce qu’elle s’oriente dans cette direction. Et au vue de la sagesse d’écriture de l’auteure, cela m’a surprise mais de façon positive! J’admire et je félicite cette « prise de risque » qui s’avère payante puisqu’elle s’avère être, je pense, payante. Elle permet véritablement de distiller tout le flot d’émotions attendues et sans cela je ne suis pas sûre que l’on aurait pu classer ce livre comme inoubliable. 

En bref:

            Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises et leur histoire est inoubliable. En se basant sur une solide documentation, Sarah Crossan nous livre ici une très belle oeuvre de fiction en nous racontant comment deux soeurs siamoises ne sont finalement pas des personnes extra-ordinaires, même si les enjeux, les conséquences, les difficultés et la tolérance sont eux bien réels!

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



2 commentaires: