Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 30 août 2018

Les yeux couleur de pluie (Sophie Tal Men)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (10 Mai 2017)
numéro 34614
253 pages
ISBN-10: 225307117X
ISBN-13: 978-2253071174
Genre: Contemporain
Lu le: 24 Août 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Étudiante en médecine, Marie-Lou est, du jour au lendemain, affectée à Brest. Autant dire le bout du monde pour celle qui n’a jamais quitté sa Grenoble natale. Une nouvelle existence commence alors pour elle, loin des siens, de ses montagnes  : il va falloir s’habituer au climat, à la région, à la collocation, aux collègues… Surtout, c’est l'insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans qui vont être confrontées à la dure réalité du monde hospitalier. Une nuit, elle croisera Matthieu, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie  ?
Rencontres, passions, non-dits, péripéties drôles ou dramatiques… un plaisir de lecture, un roman sensible et plein de fraîcheur qu'on ne lâche pas.

Mon avis:

            C’est le fait d’apprendre que Sophie Tal Men est neurologue de métier, qui a faut me décidé d’acheter ce livre et découvrir enfin l’autrice (oui il m’en faut peu, et dés qu’il est question de neuro, je suis faible!). Et j’ai plus que bien fait de craquer, puisque j’ai adoré suivre cette histoire que j’ai trés rapidement avalée. Je regrette même de ne pas l’avoir découverte avant et maintenant il me tarde de découvrir les suites. Il est vrai que l’histoire s’apparente plus à une petite romance, mais j’ai vraiment été embarqué dans le quotidien de Marie-Lou que j’ai beaucoup aimé. 

Points de vue/Critiques:

            Le personnage de Marie-Lou est très attachant et j’ai très vite accroché avec elle puisque je me suis parfois retrouvée en elle, dans le fait qu’elle doit quitter sa région et sa famille pour continuer ses études et commencer son métier, qu’elle doit s’adapter à une nouvelle vie, qu’elle doit faire ses preuves au niveau professionnel et qu’elle doit se faire de nouveaux amis en gérant sa vie privée. Face à ces nouveaux défis et sans aucun repères, elle manque de confiance et c’est au premier abord ce qui la rend attachante. Et au fil de la découverte de son quotidien d’interne en neurologie et de jeune femme, on découvre sa personnalité et le charme opère toujours. 

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce livre, et là, la déformation professionnelle s’installe, c’est qu’en parallèle de la vie privée (et amoureuse) de Marie-Lou, on suit tout de même son quotidien d’interne en neurologie. Cet aspect ne passe pas du tout en second plan, comme un sujet présent pour meubler l’histoire. Cela apporte du poids au récit et surtout c’est logiquement prépondérant dans la personnalité de Marie-Lou qui passe tout de même un temps certain à l’hôpital. Ainsi, pour ma part, j’ai aimé retrouvé la vie d’hôpital entre les médecins chefs séniors d’un côté et les apprentis médecins de l’autre ainsi que certaines références et cas cliniques liés à la neurologie. Et pas besoin de s’y connaître, ces aspects ne sont pas détaillés ni expliqués, juste exposés et cela suffit amplement. 

En bref:


            J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir ce premier tome de la saga de Sophie Tal Men. Au-delà de retrouver un cadre lié à la neurologie qui m’a enchanté et qui m’a fait me sentir comme un poisson dans l’eau, « Les yeux couleur de pluie » offre un moment léger et divertissant grâce notamment au personnage attachant de Marie-Lou qui offre de l’espièglerie, de la malice et de l’humour. Mais on retrouve aussi des passages plus émouvants et humains en lien avec le métier de Marie-Lou, qui ne passe pas au second plan, mais qui apporte au contraire du poids au récit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire