Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 25 février 2018

Les petites victoires




Scénario et Illustrations: Yvon Roy
Nationalité de l’auteur: Canadienne
Editions Rue de Sèvres (10 Mai 2017)
150 pages
ISBN-10: 2369814691
ISBN-13: 978-2369814696
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 16 Février 2018
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

            Comment dire à son fils tant désiré qu'il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale... C'est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Mon avis:

Faire d’un sujet autobiographique et sensible une bande-dessinée, n’est jamais une tâche aisée. L’exercice s’avère ardu mais ici, l’auteur en a fait une belle histoire d'amour, de patience et de combat, pleine d’espoir.
Avec humour tout d'abord, il décrit l'annonce, le diagnostic et la prise en charge... impersonnels et par trop cliniques. Avec tact ensuite, il se met en scène sans travestir ses erreurs, ses défauts, ses doutes et l'inéluctabilité de la séparation. Enfin, avec distance et une facilité déconcertante, il rend compte de l'investissement dont ils - son ex-compagne et lui-même - ont fait preuve pour aider leur fils à avancer et vaincre, pas à pas, l'extrême solitude dans laquelle sa maladie l'enfermait. Pour cela, l'auteur montre comment à force d'investissement, de méthode, de patience et d'ingéniosité les efforts et les petits jeux qu'il imagine maintiennent le fil du contact, entretiennent la confiance et la développe. Pour cela, il ne faut pas baisser les bras face aux angoisses du petit, l'aider à ne pas se replier dans son monde imaginaire, à dompter ses peurs, à gérer ses angoisses et ses colères et à prendre confiance en lui tant dans le rapports à l’autre que dans les apprentissages.
J’ai beaucoup aimé voir comment des parents, sans prendre véritablement en compte les idées et conseils des professionnels qui ne connaissent pas véritablement le caractère du petit garçon, vont eux-mêmes trouver leurs propres exercices pour venir en aide à leur fils puisqu’ils veulent avant tout, qu’il surmonte son handicap et non qu’il apprenne à vivre avec. 

Les illustrations sont en noir et blanc et sont vraiment d’une très grande richesse émotionnelle. En effet, même lorsque le texte est absent, l’auteur utilise des mises en scène tellement fortes et grandes pour décrire les émotions et les ressentis de ce papa, que ça ne peut qu’être logique et résonner fortement dans les oreilles du lecteur

Sans vouloir être moralisateur ou montreur de ce qu’il faut faire ou pas, l’auteur livre une vision de l'intérieur, sa vision, avec ce qu'il faut de distance pour ne pas être foncièrement intimiste et d'auto-dérision pour rendre la lecture prenante, touchante et surtout universelle. Cette bande-dessinée n’est pas sans rappeler « Pilules bleues » par son univers graphique ou encore « Ce n’est pas toi que j’attendais » en ce qui concerne l’histoire et le témoignage. 

En bref:

            « Les petites victoires » est le témoignage juste, touchant et simple d’un papa découvrant, vivant et allant au-delà de l’autisme de son fils. L’auteur nous montre comment ce papa vit cette situation de manière tout à fait personnelle, sans vouloir en faire une généralité et sans volonté de dénoncer quoi que se soit. C’est donc l’amour, la patience et le combat d’un père pour son enfant qui ressortent avant tout, offrant une lecture très agréable et emprunte de tendresse. 

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire