Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 4 décembre 2017

Même quai voie en face (Julie Certines)





Nationalité de l’auteur: Françase
Auto-édité (21 Juin 2017)
241 pages
ISBN-10: 1521559651
ISBN-13: 978-1521559659
Genre: Contemporain
Lu le: 21 Novembre 2017
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

"Elle est insolemment rayonnante. La lumière éclaire le haut de son visage et souligne parfaitement ses traits. J’aperçois les petites ridules qui dansent autour de ses yeux noisette. Je les aime tant. J’y vois tous les moments de joie que l'on a partagés. J’y vois le nombre des années passées ensemble qui me rend invariablement nostalgique. Elle s’arrête encore une fois, hésite, me sourit et je comprends. Ce sourire, ce n’est pas n’importe lequel. Ni forcé, ni crispé, il inonde tout son visage d’une toute autre manière et me laisse entrevoir un sentiment resté jusque-là inconnu. C’est un sourire sincère et bienveillant. Mais c'est surtout, un sourire de bilan. Celui que l’on fait à quelqu’un qui a été important, qui le restera mais qui est définitivement sorti du périmètre de sa vie. Elle est en train de me regarder comme une chose du passé, d’une époque révolue. Ce sourire est empli d’une tendresse amicale teintée de quelques regrets peut-être, l’ultime signe qu’elle ne reviendra plus." La femme de Wandrille est partie. Elle l'a quitté pour un autre il y a environ un an. Il peine à comprendre pourquoi. Depuis, lorsque son tour de garde se termine, il raccompagne ses deux enfants, Léandre et Clara, dans leur nouvelle maison où il n'est plus qu'un invité de passage une semaine sur deux. Entre un emploi devenu plus un placard qu'une vertueuse réussite, des collègues envahissants, des allers-retours quotidiens en train de banlieue, un chat qu'il déteste et une famille au bord de l'éclatement, il s’accommode avec difficulté de cette nouvelle vie de célibataire faite de routine et d'arrangements. Il ignore encore que l'un de ses banals trajets va lui faire prendre des chemins dont il ne soupçonnait pas l'existence.

Mon avis…:

            Tout d’abord, merci à l’auteure pour avoir vagabondé sur le blog et pour m’avoir contacté, via un très gentil mail. Il est vrai que même si je suis rarement déçue par les auto-éditions (dont je veille et tarde à diffuser le plus largement possible afin de mettre ma petite pierre à l’édifice de la publication^^), je veille tout de même à les choisir, d’autant plus que les demandes sont de plus en plus nombreuses (et j’ai aussi une PAL à faire descendre dans la mesure du possible!). Ainsi, le titre du livre de Julie Certines, « Même quai, voie en face » a de quoi interpeller par l’utilisation du jeu de mots se basant sur la langue française. Et cela inaugure une belle philosophie sous-jacente dans le final de l’histoire.

Parce que j’avais la possibilité de lire pendant toute une après-midi, ce livre a été lu d’une seule traite. En effet, le tout est très bien maîtrisé jusque dans les moindres détails donnant une histoire qui avance parfaitement bien, avec les éléments nécessaires pour faire en sorte que l’on progresse à un rythme suffisant, alors que nous sommes « que » dans une histoire de vie et de famille, le tout porté par une plume douce, fluide et très agréable à lire.

Points de vue/Critiques:

Lorsque l’on aborde des histoires de vie et de famille, je crains toujours que ces histoires soient plates et fades puisqu’il n’y a en général pas vraiment d’éléments à péripéties, donnant quelque chose de linéaire et sans rythme. L’exercice est donc assez difficile. Mais ici, ce n’est pas le cas, étant donné que j’ai lu le livre en une seule fois et qu’il m’a réellement évadée! De ce fait, je dis bravo à l’auteure pour avoir su construire une histoire qui tient en haleine et qui tient la route!
En effet, la construction est très bien travaillée. Nous faisons tout de suite connaissance avec Wandrille (mais d’où ça sort?) qui est loin de faire rêver le lecteur via sa petite vie monotone et morose: il est divorcé de sa femme qu’il continue de côtoyer avec son nouveau compagnon, ses enfants sont comme des potes qu’il voit occasionnellement, son travail est ennuyeux et ses collègues sont envahissants, son appartement c’est 4 simples murs et il a même hérité d’un chat qu’il n’apprécie pas. Mais son quotidien va être chamboulé lorsqu’il croise par hasard dans le train une jeune femme. Celle-ci va accrocher son regard et hanté son esprit: elle lui dit quelque chose, l’a déjà vu quelque part. Mais où? Et qui est-elle? Sur un coup de tête, et parce ce la lui semble naturel et tout simplement logique, il commence à la suivre.

On ne sait pas du tout où cela va emmenait Wandrille. S’oriente t-on sur quelque chose d’heureux? Court-il vers un malheur? Dés lors, j’ai sentit beaucoup de suspense, j’ai parfois retenu ma respiration. En effet, l’histoire m’a fait passé par plusieurs phases émotionnelles: au début, je me suis laissé portée tranquillement, puis à partir du moment où Wandrille rencontre la jeune femme, j’ai eu de plus en plus peur m’attendant vraiment à sombrer vers un côté dramatique et effrayant et enfin, c’est un regain d’apaisement et de bonheur qui n’a accompagné à la fin du livre. Il faut dire aussi que les chapitres du livre sont construits selon un compte à rebours, annonciateur de quelque chose d’important lors de ce fameux jour J inconnu. Cela tient parfaitement en haleine, avec cette pointe d’angoisse!
Les émotions sont donc très fluctuantes avec cette lecture alors que l’histoire ne semble pas le figurer et j’ai beaucoup aimé cela.

De plus, à aucun moment, j’ai pu avoir une idée, une hypothèse sur le dénouement de l’histoire entre Wandrille et la jeune femme. En revanche, j’ai beaucoup aimé, le réveil de sa personnalité: même si je ne connais pas Wandrille j’étais contente pour lui!  

Quand à la plume de Julie Certines comme je le disais, elle est très agréable à lire, fluide et très bien travaillée, à l’image de l’histoire. De plus, j’ai beaucoup apprécié le réalisme des situations et des dialogues: ils pourraient tout à fait être retranscrits et retrouvés dans nos quotidiens et cette absence d’utopie (même à petites doses), fait du bien. Un peu de terre à terre permet aussi de se poser.

En bref:         

            Avec une plume très agréable, Julie Certines signe ici un premier roman très bien travaillé, et avec un scénario bien maîtrisé. Car nous offrir une histoire de vie et de famille qui nous tient en haleine, nous fait passer par différents phases émotionnelles, avec un réel suspense, et servi par des situations et des dialogues réalistes, cela n’est pas un exercice facile et n’est pas souvent une réussite. Or, ici le contrat est rempli pour donner une sympathique histoire qui tient la route et permet de s’évader.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire