Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 3 décembre 2017

Bride Stories, tome 1 & 2


BRIDE STORIES, TOME 1

Titre original: Otoyomegatari, book 1
Scénario et Illustrations: Kaoru Mori
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (9 Juin 2011)
Collection : Seinen
186 pages
ISBN-10: 2355922748
ISBN-13: 978-2355922749
Genre: Manga
Lu le: 16 Novembre 2017
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture:

            La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…



BRIDE STORIES, TOME 2

Titre original: Otoyomegatari, book 2
Scénario et Illustrations: Kaoru Mori
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (8 Septembre 2011)
Collection : Seinen
195 pages
ISBN-10: 2355923086
ISBN-13: 978-2355923081
Genre: Manga
Lu le: 21 Novembre 2017
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture:

Amir, qui ignore encore que son père a pour projet de la marier à un autre homme, s’habitue peu à peu à sa nouvelle vie aux côtés de Karluk et de sa famille.

Hélas, après avoir vu ses émissaires renvoyés sans ménagement, le clan de la jeune femme n’a pas l’intention d’en rester là : cette fois-ci, c’est toute une troupe de cavaliers qui font irruption dans le village, et ils comptent bien ramener Amir avec eux… quitte à employer la force !

Mon avis:

            Je ne sais comment ni pourquoi j’ai emprunté ces mangas à la bibliothèque, mais j’ai plutôt eu une bonne intuition. En effet, novice dans le monde des mangas, mais ne voulant pas m’initier au style shôjo (je crois), dans le style un garçon, une jeune fille, au lycée, un triangle amoureux, on verra tout ça peut-être plus tard. 
Quoiqu’il en soit « Bride Stories » nous offre une histoire, qui avance certes très doucement sans réels rebondissements, mais qui a la force de nous faire voyager et nous apprendre quantités de choses sur les us et coutumes de peuples asiatiques du 19ème siècle, tout en nous ravissant les yeux avec de multiples précisions dans les dessins

Points de vue - Critiques:

L’histoire de ce manga est vraiment hors du commun et est des plus dépaysant. En effet, nous prenons connaissance de divers clans asiatiques vivants presque de façon nomades, séparés en clans (les histoires de famille, de diplomatie, de guerres et de politique sont donc très présents) vivant d’élevage et de ce que la nature a à leur offrir et qui possèdent de nombreuses traditions ancrées de génération en génération.


Ainsi, dés le début, nous suivons Amir, cette jeune fille vendue pour se marier et qui doit intégrer un nouveau clan, où tout et tous lui sont étrangers. Nous faisons donc connaissance avec ce milieu en même temps que la jeune fille qui doit prendre ses marques dans cette nouvelle famille: les tâches quotidiennes, la cuisines, l’élevage, la famille, son nouveau et jeune mari… C’est une véritable et très plaisante plongée dans ce monde totalement méconnu. 
Ensuite, j’ai beaucoup aimé le caractère d’Amir, puisque contre toute attente, elle ne reste pas la petite nouvelle, la jeune fille timorée et mal à l’aise comme on aurait pu le penser. On la voit donc prendre les devants et des initiatives pour que l’apprentissage et la découverte se fasse aussi dans le sens inverse: le clan de Karluk a aussi des choses à apprendre d’Amir, notamment son fabuleux maniement de l’arc et des flèches et son expertise de la chasse. Néanmoins, à plusieurs reprises, Amir me reste très mystérieuse dans ses expressions: je n’arrive pas à toujours discerner ce qu’elle ressent, ce qu’elle pense. 


Karluk, le mari est très jeune d’une part, et est beaucoup plus jeune que Amir! Ce « détail » interpelle forcément à la lecture. Néanmoins, cela ne constitue pas forcément le socle de l’histoire et c’est assez plaisant. De plus, Karluk, malgré son jeune âge, ne possède pas un caractère d’enfant. Sans pour être totalement adulte, il fait preuve de maturité, de respect et de responsabilités. Cela accorde du crédit à ce mariage (qui pour ce peuple est tout à fait juste et normal) et à l’histoire en elle-même.

Le tome 2 s’intéresse davantage à d’autres personnages, qui sont tout aussi intéressant et qu’il nous tarde de savoir ce qu’il va advenir d’eux. Ces personnages permettent notamment d’étoffer l’histoire, permettent aussi à Amir et Karluk ne se connaître mutuellement et de ne pas être uniquement centrés sur notre jeune couple de mariés.


Quand aux dessins, de la maturité et de la finesse s’y retrouvent et donnent quelque chose de vraiment magnifique. De nombreux détails sont toujours présents et lorsqu’il faut retranscrire et montré toute la finesse et les motifs de broderie ou toute la complexité des tenues, la précision et les détails sont tellement hallucinants que le rendu est tout simplement magnifique.

En bref:

            Avec une fabuleuse retranscription graphique des paysages, des personnages, des tenues et des coutumes par des traits fins mêlés à de multiples détails somptueux, « Bride Stories » nous offre, en introduction, une histoire d’amour naissante qui ne pourra que grandir par la suite, mais surtout un fabuleux voyage immersif au coeur de contrées et de peuples d’Asie Centrale méconnus.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire