Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 3 août 2021

Ceux qui s'aiment finissent toujours par se retrouver (Sonia Dagotor)




Nationalité de l’auteur:
 Française 

Editions Le Livre de Poche (5 Mai 2021)

numéro 36149

288 pages

ISBN-10: ‎2253079855

ISBN-13:‎ 978-2253079859

Genre: Contemporain

Lu le: 10 Juillet 2021

Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

Liliane, la grand-mère. Ma petite-fille m’observe avec insistance. Je ne dois rien laisser paraître. Je la connais bien, Justine. Quel bout de femme ! Quel tempérament ! Elle a de qui tenir, me direz-vous. Catherine, la mère. Je n’en peux plus de ces réunions de famille. Je dois toujours m’occuper de tout. Et Maman qui fait des caprices, en plus ! Vivement demain que je retrouve Pierre. Pierre, c’est mon collègue. Je l’aime beaucoup, mais je suis mariée... Justine, la petite-fille. Qu’est-ce qu’elle a, Mamie ? Je la trouve soucieuse. Les yeux dans le vague, elle soupire en caressant son petit chien. C’est certain, quelque chose cloche. Il faut que je lui parle !

Et si Justine perçait le secret de sa grand-mère ? Et si, dans cette histoire, chacune avait besoin de l’autre pour avancer, pardonner, et aimer ? 

Mon avis:

        Avec un titre si joli, porteur d'espoir et d'amour, ce livre promet de passer un bon moment en famille. En voyant ce livre arrivé au format poche, faire parti de la sélection pour le prix des lecteurs Livre de Poche et après avoir vu un super retour de Marie (les lectures de Knut), sans compter cette super accroche "trois femmes, trois générations, trois histoires d'amour" je ne pouvais que craquer et aussitôt acheté, aussitôt lu. J'ai retrouvé tout ce que j'attendais dans cette lecture. C'est mon premier livre de l'autrice, mais sûrement pas le dernier, j'adore passé un très bon moment de lecture comme celui, beau, touchant et drôle à la fois.

Points de vue/Critiques:

             L'histoire de ce livre nous entraine clairement dans une histoire de femmes, de famille et d'amour. La phrase d'accroche du livre n'est pas mensongère et identifie parfaitement les trois thèmes et axes de cette histoire. A la tête de cette famille, on va retrouver Liliane, la grand-mère. Cette mamie super fun n'a pas la langue dans sa poche et est loin d'être gâteuse! Avec ses drôles et tendres petites machinations, on se rend compte qu'elle est dévouée à sa famille qu'elle aime plus que tout et dont elle veut le bonheur. Mais à trop vouloir faire le bonheur des autres, on z tendance à s'oublier et l'heure des regrets, des remords et des interrogations commencent à pointer le bout de leur nez, surtout lorsque l'on est une vieille dame. J'ai adoré le personnage de Liliane qui est l'archétype de la grand-mère attachante qui passe son temps à s'immiscer tendrement dans la vie des gens qu'elle aime entre ses rendez-vous copines pour le tricot ou jouer aux cartes. Et son humour et sa mauvaise foi sont justes délectables à souhait. Liliane peut compter sur le soutien de Justine, sa petite-fille dont elle est très proche. En couple avec un goujat fini dont on ailerait claquer la porte au nez, elle se rend heureusement compte de la toxicité du type en entreprend la mission de retrouver l'amour de jeunesse de Liliane. Et puis, entre le deux femmes, nous retrouvons Catherine, la fille de Liliane et la mère de Justine, qui semble plus détachée et en marge des deux autres. Mariée depuis de nombreuses années, elle est dans une période compliquée où une sorte de routine s'est installée dans son couple alors qu'elle en pince pour son collègue. 

            Ce trio familial va avoir comme point commun de se retrouver à une période charnière de leur existence, en ce qui concerne leur vie amoureuse. Si pour l'une l'amour semble révolu et passé, pour l'autre cela est synonyme d'actualité mais sans horizons et pour la dernière, l'amour semble être une notion future. Quoiqu'il en soit, chacune de ces trois femmes ont des histoires de cœur à régler, à partager et à expier. Si Liliane et Juliette vont trouver connivence, Catherine restera toujours en marge. Et c'est surtout parce que dans la famille, on ne décrit pas ses émotions, on s'exprime mal et/ou peu sur ses ressentis (c'est d'ailleurs un point que j'ai grandement apprécié et qui change de ces histoires où l'expression voire l'expansion des sentiments dans une famille semble être quelque chose de facile et d'habituel) que les histoires de cœur de chacune restera assez secrète des autres. Cela donne notamment quelques situations cocasses liées à cette non communication. Si les déboires sentimentaux de Liliane et Juliette sont très divertissants, drôles et parfois prévisibles, l'histoire de cœur de Catherine est plus profonde et a su me surprendre. Même si elle n'est pas forcément le personnage le plus attachant, j'ai été touché par ses ressentis, par la complexité de sa vie amoureuse et sur ses questionnements. On comprend parfaitement ses tiraillements, j'ai aimé ses agissements et la finalité de son couple avec son mari m'a agréablement surprise. 

            Sonia Dagotor réussit à décrire parfaitement et de façon assez simple, sans en mettre des tartines, les sentiments de ses personnages. Le fait d'alterner leur point de vue au fil des chapitres et les retrouver chacune à la première personne du singulier, permet d'être proche d'elles et donc de mieux comprendre ce qu'elle vivent, ce qu'elles ressentent et pourquoi elles agissent comme elles le font. Même s'ils sont parfois un peu lisses avec quelques clichés et des actions devinables, ces personnages restent agréables, attachant et réalistes. 

En bref:

        Avec ce si joli titre, porteur d'espoir et d'amour, "Ceux qui s'aiment finissent toujours par se retrouver" est une très sympathique lecture qui nous fait passer un chouette moment. L'histoire nous permet de suivre trois femmes de la même famille: Liliane, Juliette et Catherine vont se retrouver à une période charnière de leur existence, en ce qui concerne leur vie amoureuse. L'autrice évoque donc ce thème universel qu'est l'amour à travers différentes générations, qui n'ont pas les mêmes attentes ou les mêmes ressentis mais comme il n'y pas d'âge ou de formules magiques en amour, chacune d'entre elles devra suivre son cœur. Leurs histoires d'amour respectives sont tantôt prévisibles, touchantes ou surprenantes et on s'attache différemment à chacune des protagonistes tant leurs personnalités et leur vie amoureuse sont différentes. En alternant le point de vue des membres de ce trio familial au fil des chapitres, Sonia Dagotor réussit parfaitement à décrire les sentiments de ses personnages, ce qui fait que l'on comprend encore mieux ce qu'elles vivent. Un récit familial et féminin beau, touchant et drôle à la fois. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire