Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  

 

dimanche 12 mai 2019

Magus of the Library


TOME 1


Titre original : Toshokan no Daimajutsushi, book 1
Traduction: Géraldine Oudin
Scénario et Illustrations: Mitsu Izumi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (7 Mars 2019)
Collection Kizuna
224 pages
ISBN-13: 979-1032704677
Genre: Manga
Lu le: 5 Mai 2019
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture :

Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !” Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Mon avis:

            Un petit tour au Renard Doré, et vous repartez automatiquement avec un manga… au minimum!! Et c’est avec le premier tome de Magus of Library, que je suis repartie, que l’on m’a conseillé unanimement et que l’on m’a presque mis entre les mains. Il faut dire qu’un manga où il est question de protection des livres est la seule chose et la seule phrase qui peut achever de convaincre une amoureuse des livres.

Points de vue - Critiques:

            Avec ses 220 pages, ce manga a l’avantage de nous mettre en condition, de nous happer et de nous faire vivre à part entière un long et conséquent début d’histoire. On prend suffisamment le temps de développer tous les éléments et cela est grandement appréciable de ne pas avoir cette sensation de rythme (trop) effréné. 

Ce dynamisme apaisant permet de mettre en lumière les personnages et la thématique des livres. Ainsi, nous découvrons le petit Shio pour lequel on se prend vite d’affection: pauvre et ayant un physique un peu différent à cause de ses oreilles pointues, il est sans cesses rejeté par l’ensemble des habitants du village et n’a même pas accès à la bibliothèque, les livres étant sa seule bulle de décompression. Et même avec tout ceci, cela ne  l’empêche pas d’être gentil et d’un altruisme sans égal. 
Et puis, la rencontre avec les bibliothécaires de la Bibliothéque Centrale va changer sa vie et nous permet de plonger au coeur de la thématique littéraire. Entre les protecteurs, les restaurateurs et les chargés des affaires extérieures, nous faisons la connaissance d’un monde enchanté, au sens propre comme au figuré. 

Le trait de Mitzu Izumi apporte un coup de coeur supplémentaire puisqu’il s’accorde parfaitement à l’ambiance et à la thématique de l’histoire. En effet, à l’image de l’univers des livres, une denrée complexe et précieuse, les illustrations sont tout autant complexes, foisonnant de détails, tout en ayant une certaine délicatesse.

En bref:


            Je préviens tous les amoureux des livres: ce manga est fait pour vous et vous en tomberez amoureux! Servie par des dessins fins, foisonnant de détails, tout en gardant une jolie délicatesse, l’histoire est autant plaisante qu’instructive. Le petit Shio, amoureux des livres mais n’en n’ayant pas l’accès à cause de sa pauvreté et de sa particularité physique, va rencontrer ces femmes bibliothécaires, majestueuses gardiennes et protectrices de tous les livres du monde réunis à la Bibliothèque Centrale. Hâte de découvrir la suite, aux multiples possibilités!


TOME 2


Titre original : Toshokan no Daimajutsushi, book 2
Traduction: Géraldine Oudin
Scénario et Illustrations: Mitsu Izumi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (6 Juin 2019)
250 pages
ISBN-13:  979-1032704684
Genre: Manga
Lu le: 21 Juillet 2019
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture :


À travers les livres, deviens le héros de ta propre histoire ! 
Lorsqu'un groupe de kahunas débarque dans son village, la vie de Shio Fumis est bouleversée à jamais. Jusque-là traité en paria, le petit garçon amoureux des livres comprend qu'il ne tient qu'à lui de devenir le héros de sa propre histoire... C'est décidé, il sera lui aussi un protecteur des écrits ! Sept ans plus tard, déterminé à passer le concours, Shio se met en route afin de rejoindre la bibliothèque centrale d'Afshak. Mais le chemin pour s'y rendre est loin d'être de tout repos ! En effet, l'adolescent est témoin d'une bagarre dès son arrivée à Hamse, la ville des cascades... Et s'il suffisait d'ouvrir un livre pour se réconcilier ?

Mon avis:

            Quel plaisir de retrouver « Magus of the library » et Shio dans son voyage vers la Grande Bibliothèque ! L’alliance entre le fantasy et le réalisme avec le métier de bibliothécaire et avec tout ce qui a trait aux livres est vraiment magnifique et intelligent ! En effet, des questions vraiment intéressantes sont régulièrement soulevées comme « les bibliothèques font-elles concurrence aux librairies ? » ou « qu’est-ce que les livres peuvent apporter ? ». C’est donc un vrai ravissement de voyager à travers un champ aussi large qu’est la littérature et cet agréable voyage s’effectue grâce à Shio qui devient de plus en plus mature, au fil des rencontres et à mesure que sa détermination grandit. Et puisque le but ultime de Shio est de passer le concours afin de devenir Kahuna, j’ai aimé le fait que dans ce tome 2, on y arrive à ce concours et que l’on commence à le suivre à travers la première épreuve. C’est tout de même sympa de ne pas nous avoir coupé l’herbe sous le pied et d’avoir fait en sorte de tout garder pour le tome suivant !


A travers le voyage et le destin de Shio, de nombreux autres petites thématiques sont abordées comme le racisme, la différence dans l’accessibilité professionnelle entre homme et femme, l’inégalité des chances selon sa condition sociale ou encore la dichotomie entre vouloir protéger un animal et utiliser ces derniers comme nourriture et transport.

TOME 3

Titre original : Toshokan no Daimajutsushi, book 3
Traduction: Géraldine Oudin
Scénario et Illustrations: Mitsu Izumi
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Ki-oon (17 Octobre 2019)
Collection Kizuna
303 pages
ISBN-13: 979-1032704936
Genre: Manga
Lu le: 14 Avril 2020
Ma note: 20/20


Résumé/4ème de couverture :

À travers les livres, deviens le héros de ta propre histoire !
Lorsqu'un groupe de kahunas débarque dans son village, la vie de Shio Fumis est bouleversée à jamais. Jusque-là traité en paria, le petit garçon amoureux des livres comprend qu'il ne tient qu'à lui de devenir le héros de sa propre histoire... C'est décidé, il sera lui aussi un protecteur des écrits ! 

Sept ans plus tard, déterminé à passer le concours, Shio se met en route afin de rejoindre la bibliothèque centrale d'Afshak. Mais le chemin pour s'y rendre est loin d'être de tout repos ! En effet, l'adolescent est témoin d'une bagarre dès son arrivée à Hamse, la ville des cascades... Et s'il suffisait d'ouvrir un livre pour se réconcilier ?

Mon avis:

Les deux premiers tomes de la saga étaient déjà très bons, mais ce troisième est sûrement encore meilleur, il est excellent!!! Il se passe en même temps tellement de choses, on entre dans le vif du sujet, et on en apprend encore plus sur les livres et leur histoire (quand bien même cela se passe dans un univers de fantasy!).

Sur plus de 300 pages, on peut dire que l’on régale et que l’histoire avance en conséquence! Dans la première partie, Shio va donc continuer et terminer ses épreuves pour passer l’examen afin de devenir un kahuna. Et il se passe tellement de choses dans cette histoire, que chaque nouvel aspect est un vrai ravissement. L’épreuve de l’oral dévoilant l’âme de la personne, la hiérarchie est kahunas, l’épreuve pratique avec cet aspect de solidarité et les valeurs qui y sont recherchées, la découverte des différentes cultures et personnalités, et enfin on entre dans le vif de la magie. En effet, on met aussi l’accent sur les pouvoirs divers et variés, avec la question du mana, qui est la source du pouvoir du personnage. On va ainsi découvrir l’entendue des capacités de Shio par le biais d’esprits maléfiques tout droit sortis des livres.
Dans la deuxième parité, en attendant les résultats du concours, Shio retourne à son village. Et quelque soit son futur, il peut constater que beaucoup de choses ont changé: alors qu’avant il était harcelé et mis de côté, aujourd’hui c’est presque devenu une star locale et un modèle que tout le monde encourage. Son courage et sa volonté de passer un concours aussi difficile servent de modèle et les langues se délient. Ainsi tout le monde l’encourage, sa sœur en première ligne de la fierté et de l’encouragement depuis qu’il est tout petit, ainsi que son amie, qui va être partagé entre la raison et le cœur. 

Entre un côté plus aventureux et un côté plus émotionnel, ce troisième tome est donc très complet dans tout ce qu’il a à proposer. Toute l’histoire est passionnante entre magie et actions, intéressante pour tout ce que l’on apprend à propos de l’histoire des livres et palpitante puisque l’on veut en savoir davantage.



 TOME 4


Titre original : Toshokan no Daimajutsushi, book 4

Scénario et Illustrations: Mitsu Izumi

Nationalité de l’auteur: Japonaise

Editions Ki-oon (5 Novembre 2020)Collection Seinen

230 pages

ISBN-10: 1632369168

ISBN-13:‎ 978-1632369161

Genre: Manga

Lu le: 24 Juillet 2021

Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture :

Lors de la dernière épreuve du concours, Shio et ses camarades ont été confrontés à un problème de taille : parvenir à déterminer l'origine d'un texte en un temps record... Grâce à leurs efforts conjoints, et malgré bien des disputes, le petit groupe a réussi à résoudre l'énigme ! Hélas, le trio a perdu de précieuses minutes et a été finalement disqualifié.


Convaincu d'avoir échoué, le jeune garçon retourne dans son village natal et, alors qu'il est sur le point d'abandonner son rêve, les résultats tombent ; le voilà désormais apprenti kahuna ! Pour Shio, c'est une toute nouvelle aventure qui débute...


Mon avis:

            Après trois excellent premiers tomes, voici le quatrième et premier tome plus décevant... Est-ce dû au fait que l'on a clôturer avant un épisode majeur et qu'un nouvel arc se dessine ici? Quoiqu'il en soit, nous retrouvons Shio qui voit son rêve réalisé et qui devient apprenti à la bibliothèque centrale. Et entre la présentation de tout cet apprentissages et les très très nombreux personnages, l'histoire de ce tome est largement poussif. Le nombre incroyable de nouveaux personnages que l'on nous présente à de quoi décourager. En effet, non seulement nous n'avons pas le temps de les intégrer que de nouveaux nous sont présentés mais en plus, il est très difficile de les distinguer les uns des autres... d'autant plus, quand chacun revêt son uniforme, identique à tous! Heureusement, des pages qui récapitulent les caractéristiques de chacun en les classant par groupes aident beaucoup, mais leur nombre important et leur succession font que l'on ne peut pas suivre ce rythme. L'histoire de ce tome étant ainsi axé sur la présentation de tous les apprentis et de leur nouvelle vie,; qu'il faut attendre les toutes dernières pages pour voir notre intérêt réveiller par l'intrigue en elle-même et par les enjeux futurs. 

2 commentaires:

  1. Hello, je suis une petite nouvelle de ta communauté ^^! J ai lu les 3 premiers tomes et j ai adoré les dessins et l histoire! Magnifique manga!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je te souhaite la bienvenue! J'espère que tu y trouveras de belles futures lectures!

      Supprimer