Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 26 juillet 2021

Au-delà des étoiles




AU-DELÀ DES ÉTOILES, TOME 1 : LA NAISSANCE D'UN CREW


Scénario: Cee Cee Mia

Illustrations: Lesdeuxpareilles

Nationalité des auteurs: Française

Editions Dupuis (12 Juin 2020)

72 pages

ISBN-13:‎ 979-2800174259

Genre: Bande-dessinée

Lu le: 9 Juin 2020

Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture :

Dans le quartier des étoiles, Eli, Marwa, Sami, Finley et Kub ont tous grandi ensemble. Si Kub aime le foot et Finley le basket, Eli et Marwa sont les deux meilleures amies du monde tandis que Sami trempe dans des histoires de deal. Tous se retrouvent autour de l'amour du break et du hip hop en suivant les entraînements de Kam. Ils sont bientôt rejoints par Synapse, un nouvel arrivant dans la cité, lui aussi atteint par le virus de la musique et du beatbox. Mais Synapse est réfugié syrien, il doit aussi veiller sur sa mère traumatisée par la guerre et terrorisée de voir son fils traîner dans la rue.

Mon avis:

            Voici le premier tome d’une nouvelle saga publié chez Dupuis et cette nouvelle série va directement s’adresser aux adolescents. « La naissance d’un crew » est véritablement destiné à une niche très spécifique de lecteurs: les ados de 12 à 14 ans. Un public plus jeune ou plus âgé ne sera très certainement pas sensibles à cette histoire; et je dirais même que cette bande-dessinée n’est vraiment pas recommandé pour un jeune public! 

            En effet, nous suivons un groupe de 5 adolescents qui ont grandi ensemble et qui vivent dans un quartier populaire. Mais au-delà que leur passion commune qu’est le break dance, nous les suivons aussi chacun dans leur vie de quartier. Ainsi, effraction dans un lieu public, arrestation, règlement de comptes et tuerie avec utilisation d’armes et trafic de drogues sont présents dans l’histoire. De plus, l’arrivée de Synapse, réfugié Syrien permet de faire une parenthèse sur la guerre et ses conséquences. Il y a donc des éléments et des scènes qui ne sont pas à montrer à un trop jeune public.

          Afin de coller encore plus parfaitement les personnages et l’histoire au public adolescent, le texte et le langage utilisé sont logiquement adéquat. Heureusement, pour un public plus âgé, nous avons quand même accès à quelques traductions, mais dans l’ensemble tout est parfaitement clair. Concernant la vie familiale et les traits des personnages, on retrouve une diversité assez large grâce au groupe, et il est vrai que dans l’ensemble, ils adhérent à tous les stéréotypes des jeunes de banlieues. Encore une fois, cela permet je pense, de coller au public adolescent, donc chaque lecteur pourra s’identifier à un personnage.




AU-DELÀ DES ÉTOILES, TOME 2 : LA FAMILLE, LA VRAIE


Scénario: Cee Cee Mia

Illustrations: Lesdeuxpareilles

Nationalité des auteurs: Française

Editions Dupuis (2 Juillet 2021)

68 pages

ISBN-13:‎ 979-1034747665

Genre: Bande-dessinée

Lu le: 3 Juillet 2021

Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture :

Au quartier des étoiles, le crew est au bord de l'implosion. Dénoncés alors qu'ils avaient pénétré par effraction dans la piscine municipale, les cinq ados, amis depuis l'enfance, se retrouvent au commissariat et risquent de payer très cher cette virée clandestine. Ainsi Kam ne pourra pas continuer les entraînements car le break a été supprimé des activités subventionnées par la municipalité. Sans compter que le père de Finley, adjoint au maire de la ville, furieux, menace de faire raser la cité. Mais pourquoi leur nouvel ami Synapse les a-t-il trahis? Sur fond de petites embrouilles et de trafic de drogue, seul l'amour de la danse et du hip-hop permettra à ces jeunes étoiles qui n'aspirent qu'à briller de surmonter l'adversité et de réaliser leur rêve.

Mon avis:

            Le deuxième tome de cette série qui s'adresse particulièrement aux adolescents est une bonne continuité du premier tome et qualitativement parlant je l'ai même trouvé meilleur. En effet, si dans le premier tome on faisait connaissance avec la bande des 6 jeunes, il y avait pas mal de sujets graves abordés, avec des scènes parfois dures et des clichés assumés sur les jeunes de banlieues. J'ai trouvé ainsi plus de positivité, un peu moins de clichés et un certain recadrement qui est de bon augure. Car après avoir s'être fait arrêtés pour effraction dans un lieu public, les jeunes doit payer leur erreur. Entre punitions personnelles reçues de la part de leurs parents respectifs, les jeunes de la bande sont également punis par rapport à leur passion et se retrouvent privés d'endroit pour danser. J'ai aimé cet aspect disciplinaire qui montre aux adolescents qu'il faut responsable de ses actes et de ses erreurs et que l'on en paye logiquement le prix à un moment donné. Le fait de retrouver leurs parents et savoir comment ils vont gérer les bêtises de leur enfant montre bien qu'un jeune de banlieue n'est pas forcément livré à lui-même et qu'il y a bien une éducation parentale derrière. Ces jeunes vivent avec leur temps et comme n'importe quel autre adolescent, c'est-à-dire susceptible de faire des bêtises. 

        Ensuite, face à cette punition, il est agréable que voir qu'un tel fait s'avère finalement fédérateur pour la bande. Ils ne vont pas se replier sur eux-mêmes ou accuser le coup en boudant dans leur coin. Il vont se battre et défendre leur passion. 

        Entre punitions, éducation parentale, enjeux politiques, danse et passion, on retrouve de nouveau beaucoup de thématiques dans ce scénario qui reste toujours concentré sur son fil conducteur: le hip-hop rassemblant tous les jeunes. Néanmoins, les conflits et règlements de comptes entre jeunes et bandes rivales restent sous-jacents et promet une histoire qui va monter en intensité. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire