Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


dimanche 30 septembre 2018

Criminal Loft (Armelle Carbonel)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Milady (18 Novembre 2016)
462 pages (en imprimé);
ISBN-10: 2811218300
ISBN-13: 978-2811218300
Genre: Thriller
Lu le: 9 Septembre 2018
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d'eux devra vous convaincre qu'il mérite de vivre.

Mon avis:

« Criminal loft » c’est un peu l’ovni littéraire dont je suis passé à côté au moment de sa sortie et de son gros succès, en parti parce que tout le monde en parlait beaucoup et aussi parce qu’il s’agissait d’un grand format donc… Et puis ce livre qui relatait une histoire à la « big brothers » bon… Et puis, des années après, grâce à une petite promotion des livres numériques Kobo, je me suis dit pourquoi pas, après tous les avis (dont ceux des copines) étaient tous très bons ! Même si je n’ai été que très rarement surprise par ce livre, j’en ressors tout de même avec une très bonne impression puisque j’ai beaucoup aimé le sujet traité (et le parallèle que nous pouvons faire avec notre société actuelle) et l’ambiance instaurée tout le long du récit.

Points de vue/Critiques:

Le sujet choisi par Armel Carbonel est non seulement très original, car c’est du jamais vu je crois, mais en plus, il fait extrêmement réfléchir car il est très percutant par rapport à notre société actuelle (enfin depuis les années 2000 en l’occurrence par rapport au sujet de la télé-réalité). En effet, dans cette histoire, huit détenus, qui sont dans le couloir de la mort pour différents crimes commis, sont choisis pour participer à une télé-réalité (« Criminal Loft ») afin qu’un seul d’entre eux ressorte vainqueur et libéré… Le sujet et la « création » de cette nouvelle émission peuvent paraître totalement absurdes et irréalistes (surtout en France où nous n’avons pas la peine de mort, mais ce principe peut tout aussi bien s’appliquer aux condamnés à perpétuité), mais après tout, en constatant toutes ces émissions affligeantes dans le même genre et les gens qui y participent (qui ne sont pas certes des criminels au sens strict mais qui pourraient l’être par certaines de leurs actions ou de leurs propos désobligeants ou irrespectueux envers les autres et la langue française !) qui pullulent depuis les années 2000, on se dit que l’on ait peut-être pas très loin de ce futur par si irréaliste… ! Et ça, ça fait encore plus peur, ça s’ajoute à l’angoisse propre à l’histoire et quelque part c’est magique ! Bref, cette histoire est merveilleusement bien tordue et ficelée !

L’histoire nous est racontée à la première personne par John T. et j’ai trouvé que c’était un très bon moyen pour s’immerger totalement (puisque contrairement aux « téléspectateurs », nous n’avons pas les écrans pour suivre), d’être proches des candidats et de suivre de l’intérieur le jeu. Ainsi, même en tant que lecteur, on va avoir ce sentiment malsain et étrange de voyeurisme et d’attrait pour les candidats, puisque nous voulons savoir ce qui les a amenés dans le couloir de la mort et dans le jeu. L’autrice nous fait donc entrer dans le jeu malsain et c’est là toute la réussite de Armelle Carbonel !

J’ai été agréablement surprise par la tournure que prenaient le jeu et l’histoire. En effet, dans ce genre d’émission on s’attend à une certaine longueur puisqu’un candidat doit être éliminé chaque semaine. Mais ici, des rebondissements en tout genre (règles du jeu, phénomènes étranges, personnel employé…) vont modifier ce schéma de base et donnent ainsi un rythme parfait et dynamique ne faisant pas traîner en longueur le récit. En revanche, pour ce qui est du dénouement et savoir qui tire les ficelles derrière toute cette mascarade mise en scène, je n’ai pas été surprise, mais je n’est pas été déçue non plus, de ma non-surprise.

En bref:

            Avec « Criminal Loft » Armelle Carbonnel nous offre une magnifique version de la télé-réalité mais une version glauque, sombre, malsaine, noire et angoissante. A travers cette histoire originale, elle met aussi l’accent sur les travers de ce genre d’émission, sur les dérives qu’elles peuvent prendre et même si cela peut paraître hors d’atteinte de la réalité, l’est-elle vraiment au vue de ce que l’ont peut constater dans notre société actuelle… ? C’est pas si sûr et cela rajoute de l’angoisse ! Cette histoire est donc majestueusement bien pensée et écrite !

Autour du livre:

  • Livre lu en numérique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire