Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


lundi 20 août 2018

Mort sur le Nil (Agatha Christie)




Titre original: Death on the Nile
Traduction: Elise Champon et Robert Nobret
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Le Livre de Poche (7 novembre 2001)
numéro 5632
288 pages
ISBN-10: 2253029343
ISBN-13: 978-2253029342
Genre: Policier
Lu le: 8 Août 2018
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

            Ce n'est pas très joli de voler son fiancé à sa meilleure amie pour se marier avec lui. Et même si l'amie en question semble se résigner, la ravissante et riche Linnet Ridgeway a bien des raisons d'être inquiète... Surtout quand le hasard les rassemble, pour une croisière sur le Nil, avec d'inquiétants personnages, dans une atmosphère lourde de sensualité et de cupidité.

Mon avis:

            Dans les classiques d’Agatha Christie à lire, « Mort sur le Nil » était pour moi un incontournable. Il s’apparente finalement beaucoup au « Crime de l’Orient-Express » et « 10 petits nègres » dans le sens où l’on se retrouve presque en huit clos et avec un nombre de personnages importants mais limités, faisant en sorte que l’on sait que le coupable se cache parmi eux, ce qui n’empêche pas d’être surpris et de ne pas avoir réussi à trouver le coupable. « Mort sur le Nil » réussi donc son pari, en nous faisant en plus voyager en Egypte, le long du Nil. 

Points de vue/Critiques:

            Malgré les rares livres d’Agatha Christie que j’ai pu lire au vue de sa monstrueuse bibliographie, j’ai tout de même pu remarquer que les décors et l’endroit où se passe l’enquête policière est important et joue un rôle majeur dans la mise en place de l’histoire et dans le maintien d’une ambiance lourde de sous-entendu. Dans « Mort sur le Nil », on prend place à bord d’une croisière, pour un voyage dans une contrée à la fois touristique mais très mystérieuse qu’est l’Egypte Ancienne. Les férus de ce pays, de cette culture et d’archéologie ne pourront que se régaler d’être dans cette ambiance afin de dénouer une affaire tout aussi mystérieuse. 

Dés le début, nous retrouvons beaucoup de personnages. Et encore une fois, afin de vouloir bien savoir qui était qui, j’ai pris des notes, mais comme pour les autres livres, ces notes ont rapidement étaient mises de côté tant l’écriture d’Agatha Christie fait en sorte de ne pas perdre le lecteur. En effet, de petits détails et mots sont ajoutés au personnage, tel que « le Docteur X », « l’héritière Y » etc, qui permettent d’identifier très clairement et rapidement le personnage en question. Et puis, il faut aussi dire que ces personnages sont souvent décrits de manière caricaturale, mais vu le nombre important de ces personnages, cela n’est pas dérangeant et apporte justement une aide dans leur identification et dans leur représentation que l’on peut en faire. 
Puisque les personnages sont assez nombreux, qu’ils sont tous connus dés le début du livre et qu’il n’y en aura pas qui s’ajouteront à l’histoire, on sait donc pertinemment que le coupable se cache parmi eux. En fonction des découvertes d’Hercule Poirot, on est donc aussi amené à faire de multiples suppositions. J’ai longtemps cru que mon hypothèse tenait la route, mais malheureusement, Agatha Christie a réussi encore une fois à m’avoir, donc pari réussi. 

Le seul bémol que je pourrais apporter pour ce livre, est que le premier meurtre arrive assez tard dans l’histoire et que le début du livre s’attarde donc sur des petites histoires personnelles sur quelques personnages seulement. On se demande alors vers où ils vont nous emmener et comment on va arriver jusqu’en Egypte. Patience est donc de mise… 

En bref:

            Dans « Mort sur le Nil » on retrouve encore une fois, mais avec grand plaisir parce que ça fonctionne toujours, une enquête policière dans un lieu presque en huit-clos et avec de nombreux personnages. L’assassin est difficile à débusquer et on reste abasourdi par la complexité du crime et l’intelligence que doit fournir Hercule Poirot (même en vacances!) pour débusquer au grand jour le coupable! 

Autour du livre:
  • De la même autrice:
    • Le crime de l’Orient Express (<— chronique à retrouver ici)
    • Dix petits nègres (<— chronique à retrouver ici)

2 commentaires:

  1. Mon premier livre de l'auteur, que j'ai eu la chance de lire en lecture commune. J'ai eu un peu de mal avec les très nombreux personnages mais je me suis laissée prendre au jeu et j'ai pris plaisir à (enfin) découvrir Hercule Poirot ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je comprend pour les personnages, car j'ai commencé à découvrir Agatha Christie avec "Dix petits nègres" et j'avais fait une liste "mémo" pour me souvenir des nombreux personnages! (tout comme pour Le crime de l'Orient Express), mais au final l'écriture fait que je voyais qui était qui! ;)

      Supprimer