Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mardi 5 octobre 2021

L'agence des invisibles



TOME 1 : FRIEDRICH MULLER


Scénario: Marc Lévy et Sylvain Runberg

Illustrations: Espé

Nationalité des auteurs: Française

Editions Versilio/ Phileas (16 septembre 2021)

88 pages

ISBN-10: 2491467208

ISBN-13: ‎978-2491467203

Genre: Bande-dessinée

Lu le: 11 Septembre 2021

Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

L'Agence des Invisibles, menée par Norman Cooper et son ami Kuma Takara, retrouve la trace de personnes disparues au cours des grands conflits, depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu'à nos jours, et reconstitue le déroulement des derniers jours de leur vie ainsi que les circonstances de leur disparition.

Comment ne pas vouloir découvrir l'histoire d'un parent proche, quelle famille peut prétendre ne pas connaître de zones d'ombre, ne pas avoir de secrets ou d'arrangements avec la vérité ? Qui peut être certain de connaître vraiment l'histoire des siens ? 

Julia Müller débarque à New York pour savoir ce qui est arrivé à son père, Friedrich Müller, navigateur dans la Luftwaffe disparu avec son bombardier en 1941. 

L'Agence des Invisibles est réputée comme la meilleure quand il s'agit de retrouver des personnes disparues.

Mon avis:

        Si l'on commence à bien connaître les éditions Philéas pour leurs adaptations de romans en bande-dessinées, quelle joie de constater cette grande première avec cette parution originale. Une nouvelle série voir donc le jour grâce à cette histoire totalement originale racontée par Marc Lévy et Sylvain Runberg. 

Merci aux éditions Philéas et Versilio pour cet envoi!

        L'agence des invisibles ressemble pas mal à toute agence, plus ou moins fictive, faite d'agents spéciaux aux spécialités diverses et créée afin d'aider les gens et sauver le monde. Il est vrai que le postulat de base n'a rien de révolutionnaire et peut clairement faire penser au FBI ou à toute autre organisation dont on connait les sections en tant que séries télés. J'y ai clairement pensé tout au long de ma lecture, donc rien d'original de prime abord. Et pourtant, l'agence des invisibles est diablement efficace et effectue parfaitement son travail, tout sens confondus. 

        Cette agence a pour objectif de retrouver les personnes disparues au cours des Grandes Guerres afin d'apporter des réponses aux familles restantes qui ne trouvent aucune autre solution pour leur permettre de lever le voile sur de nombreuses interrogations qui restent en suspens. Formée par deux grands dignitaires, les membres de cette agence sont aussi variés dans leur savoir et leurs expériences que dans leur nationalité. Journaliste, scientifique, historien, spécialistes des confits ou informaticiens, cette dizaine d'agents va ainsi reconstituer le déroulement des derniers jours de la vie des disparus et révéler sur les circonstances de leurs disparitions. S'il y a beaucoup de personnages à appréhender rapidement, la distinction est assez facile car non seulement leurs traits physiques permettent de bien les distinguer les uns des autres, mais en plus, les précisions apportées au bon moment permettent de ne jamais se confondre ou se poser la question de savoir qui c'est. De plus, parmi cette bande, certains sont davantage mis en avant, notamment les agents déployés sur le terrain, contrairement à certains autres, qui restent au siège et que l'on voit moins et que l'on peut qualifier de secondaires. Ils ont chacun des personnalités bien différentes et sont tous intéressants et attachants. 

        La première enquête de cette agence va les emmener dans un petit village d'Angleterre, à la recherche d'un pilote de la Luftwzaffe, disparu des radars en 1941, durant la Seconde Guerre Mondiale. Retrouver les traces de ce bombardier ne va pas s'avérer facile tant l'influence solidaire du petit village est extrêmement forte, sans compter que voir débarquer des Américains pour fouiller le passé et déterrer des secrets est très mal perçu. L'agence va ainsi avion du fil à retordre et c'est petit à petit, au fil des indices, que la lumière sera faite. Le scénario est hyper dynamique et bourré d'actions. Et surtout, la résolution ne se fait pas aisément. Il faut plusieurs indices, de la réflexion, différentes hypothèses avancées puis contrées pour que le dénouement se fasse. A la manière d'une série ou d'un film, on passe d'une scène à une autre, certaines scènes sont assez rapides et sont parfois anticipatives. Avec des dessins aux couleurs très vives, le tout donne quelque chose de dynamique et de prenant et qui s'avère redoutable en terme d'efficacité. 

En bref:

        Cette première parution originale chez Philéas et Versilio, avec une histoire originale écrite par Marc Lévy est diablement efficace et effectue parfaitement son travail, tout sens confondus. Si la notion d'agence composée d'agents spéciaux aux multiples talents résonne à nos oreilles comme quelque chose de classique et peu original au premier abord, l'agence des invisibles sait se rendre singulière et attachante. Composée de membres aussi variés dans leur savoir et leurs expériences que dans leur nationalité, son but est  de retrouver les personnes disparues au cours des Grandes Guerres afin d'apporter des réponses aux familles. Cette première enquête pour un pilote de la Luftwzaffe, disparu des radars en 1941 va leur donner du fil à retordre. Le scénario est hyper dynamique avec une conception assez cinématographique et bourré d'actions. La résolution ne se fait pas aisément dont tout cela donne quelque chose de prenant et qui s'avère redoutable en terme d'efficacité. Une première enquête prometteuse dont on attend la suite avec impatience

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire