Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


jeudi 5 août 2021

Oh happy day (Anne-Laure Bondoux & Jean-Claude Mourlevat)





Nationalité de l’auteur:
 Française 

Editions Pocket (4 Mars 2021)

numéro 18142

368 pages

ISBN-10:‎ 226631520X

ISBN-13:‎ 978-2266315203

Genre: Contemporain

Lu le: 15 Juillet 2021

Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Après le best-seller Et je danse aussi, découvrez le nouveau roman irrésistible d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat.

Il y a quatre ans, l'écrivain Pierre-Marie Sotto est tombé amoureux de son admiratrice Adeline Parmelan. Puis il y a eu le "grand malheur". Et un très long silence. Soudain, une envie irrépressible le prend de lui écrire à nouveau. Prétexte ou pas, il a absolument besoin de son petit carnet noir, sans doute oublié chez elle. Il y aurait dedans la phrase qui lui permettra d'écrire son prochain roman. Seulement voilà, le moment est mal choisi. Adeline va déménager au Canada. Avec le nouvel homme de sa vie. Et elle n'a aucune envie de lui répondre, et encore moins à propos de ce fichu calepin...

Mon avis:

            J'avais tellement adoré "Et je danse, aussi" que j'avais hâte de retrouver Pierre-Marie et Adeline, même si en commençant cette suite, je ne me rappelais plus vraiment ce qu'il s'était passé entre ces deux personnages et où on les avait laissés. Et j'ai passé un tout aussi bon moment avec cette suite, où les auteurs ont réussi à conserver cette construction d'échanges de mails, même si les situations et les péripéties font en sorte qu'il n'est pas toujours facile de n'avoir que des mails, ce qui fait que l'on a de la narration. Je ne m'attendais pas à retrouver une thématique assez forte dans ce récit qui se termine de façon de plus en plus rocambolesque. 

Points de vue/Critiques:

            Depuis ma lecture du premier tome, "Oh happy day", qui remonte à un moment déjà, je dois avouer que je ne me rappelais plus vraiment comment on laissé nos deux personnages principaux, Pierre-Marie et Adeline, après leurs échanges exclusivement par mail. Mais dans cette suite, on les retrouve 4 ans plus tard où ils ont pris des chemins différents. Au moment de leurs retrouvailles, encore une fois, comme au bon vieux temps, par l'intermédiaire de mails, ils vont ainsi chacun revenir sur ce qu'ils ont vécu depuis ces dernières années, ce qui permet au lecteur de rapidement se situer et de ne pas avoir l'impression d'avoir raté un wagon. De plus, au travers de leurs échanges les auteurs ont judicieusement inclus les éléments phares du premier tome qui permettent de se rappeler comment s'est construit initialement leur relation. 

            Nos deux protagonistes vont donc rapidement retrouver leur marques à travers leur discussion par mail, même s'il y a de l'appréhension pour l'un et que l'amertume pour l'autre. Mais leur naturel revient vite et leurs échanges vont reprendre de bon train, être réguliers, parfois attendus et devenir de plus en plus tendres, sincères et intimes. Ces deux personnages sont vraiment touchants puisque l'on voit bien qu'à travers les simples mots qui couchent sur le clavier, ils sont fait l'un pour l'autre et que c'est une évidence. De plus, l'âge mature de Pierre-Marie et Adeline permet non seulement d'apporter une certaine variété dans les histoires d'amour que l'on rencontrent habituellement, mais en plus, il permet d'apporter une profondeur et une crédibilité certaine. Ils ont chacun suffisamment de bagages et de recul sur la vie pour savoir analyser, comprendre et exprimer leurs sentiments de façon juste et naturel, sans grandiloquence, jeu ou fioritures. 

            Au fur et à mesure que l'on découvre la nouvelle vie de Adeline, c'est par elle que le récit par se retrouver dynamiser. Car la relation toxique dans laquelle est en engagée est assez effarante et va prendre de plus en plus d'ampleur dans ce qu'elle subit. Je ne m'attendais pas à un tel sujet, aussi sérieux et important, d'autant que les auteurs iront assez loin. Les rebondissements et les péripéties sont ainsi assez nombreux et seront même assez rocambolesques vers la fin. On a ainsi une histoire très rythmée où s'instaure même une certaine frénésie. Au niveau de la construction, on ne va pas retrouver exclusivement des échanges de mail. En effet, les évènements que seront amenés à vivre Pierre-Marie et Adeline ne permettent pas forcément d'avoir que des mails pour faire avancer l'histoire. C'est pourquoi, on va retrouver quelques passages narratifs qui permettent vraiment d'éclaircir les réactions de chacun et d'étoffer l'action car tout ne peut pas être raconter dans des lettres. Et pour garder tout de même cette signature et de pas perdre le fil et l'envie de lire une correspondance par mail, les auteurs ont eu la judicieuse idée de déplacer ce schéma à d'autres personnages, qui apporte en plus une petite touche de légèreté et de fraîcheur. 

En bref:

            Après avoir découvert les personnages de Pierre-Marie et d'Adeline dans le premier tome au gré de leurs échanges épistolaires, quel plaisir de les retrouver pour cette suite où les auteurs ont une nouvelle fois réussit haut la main à lier leur plume respective. Quatre ans après les avoir laissés, on va donc retrouver nos deux protagonistes, une fois de plus à travers des échanges de mails. Ils vont rapidement retrouver leurs marques et recréer des échanges tendres, sincères et intimes qui font faire transpirer leur complicité et les rendre tout les deux attachants. C'est un bonheur de retrouver l'évidence qui les lie et leur âgé mature donne une réelle profondeur et une crédibilité certaine à leur histoire. On va également retrouver une thématique forte et profonde qui m'a surprise et qui va amener pas mal de rebondissements, de péripéties et d'évènements assez rocambolesques. Dans cette suite, les auteurs ont eu la judicieuse idée d'inclure des passages narratifs qui permettent d'étoffer l'action étant donné que  tout ne peut pas se raconter au travers d'échanges épistolaires. Encore un très bon moment passé dans l'intimité tendre de Pierre-Marie et d'Adeline. 

Autour du livre:

Tome 1 : Et je danse, aussi (<-- chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire