Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  

 

vendredi 29 juillet 2022

Héliotrope

 

TOME 1: LES VOLEURS DE MAGIE

 

Scénario: Joann Sfar

Illustrations: Benjamin Chaud

Nationalité des auteurs: Française

Editions Dupuis (3 juin 2022)

64 pages

ISBN-13:‎ 979-1034760381

Genre: Bande-dessinée

Lu le: 23 Juin 2022

Ma note: 15/20

 
 

Résumé/4ème de couverture:

Elle a le nom d'une couleur, un bleu spécial. Comme la note bleue du Blues. Un jour d'école comme les autres, notre héroïne nous invite dans son quotidien qui n'a pourtant rien de banal. Héritière d'une famille de cambrioleurs d'objets magiques, elle croque la vie à pleines dents, ne s'embarrasse pas forcément des bonnes manières et surtout, ne s'en laisse conter par personne, pas même son excentrique grand-mère ! Aventurière et casse-cou sur les bords, elle va découvrir à ses dépens que la curiosité est un vilain défaut lorsqu'un hasard des circonstances l'affuble d'une jolie couleur, bleu héliotrope...

Héliotrope s'adresse à la jeunesse au sens large mais ça ne l'empêche pas d'être parfois grave et lyrique comme du Baudelaire. Féroce comme Moriarty, intrépide comme Indiana Jones et aussi puissante que Sabrina l'apprentie-sorcière, elle franchit tous les obstacles avec fougue et passion.

Mon avis:

            J'ai commencé cette lecture en ne m'attendant à pas grand chose et en ayant l'esprit ouvert. Et il faut l'être avec cet humour très particulier! Mais j'ai passée un bon moment avec cette BD jeunesse très divertissante, avec plein de thématiques abordées et avec des personnages loufoques et attachants qui naviguent dans un univers fantastique. On retrouve ainsi Héliotrope, une jeune fille qui vit avec sa grand-mère et qui a un caractère très affirmé. Elle a un coeur d'artichaud, tombe très facilement et très intensément amoureuse et elle est prête à tout pour montrer à l'élue de son coeur ses sentiments, au point de la mettre à chaque fois dans des situations pas possibles mais drôles. C'est dans ces ennuis que l'on va retrouve de bonnes touches de fantastique, de loufoquerie et d'humour. L'action est toujours présente et l'on ne s'ennuie jamais. On retrouve des thématiques sous-jacentes et continuelles dans le récit comme l'homosexualité, l'expression de se sentiments, la famille, les passions... Mais à noter que certaines scènes sont assez "violentes", brutes ou dures. Rien n'est pas à prendre au premier degré dans ce récit et c'est comme cela que l'on peut y adhérer et passer un bon moment avec cette histoire qui oscille entre absurde, surréalisme et poilade.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire