Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  

 

lundi 13 mai 2024

A pleurer tout nous condamne (Cécile Cabanac)



Nationalité de l’auteur: Française

Éditions Fleuve (7 mars 2024)

Collection Noir

425 pages

ISBN-10: ‎2265157902

ISBN-13: 978-2265157903

Genre: Thriller

Lu le: 3 Avril 2024

Ma note: 16/20 





Résumé/4ème de couverture:

Un cold-case oppressant !


Pour un salaire de misère, Alice, jeune attachée parlementaire, se laisse maltraiter depuis trop longtemps. Elle qui se rêvait générale des armées se découvre petit soldat au garde-à-vous. Et ce constat douloureux la pousse à tout quitter pour se réfugier au Pays basque où ses parents ont hérité d’une maison empreinte du souvenir de sa tante Diane. Vingt ans plus tôt, celle-ci a disparu sans que personne ne comprenne jamais ce qui lui est arrivé. Comme une évidence, elle va alors avoir besoin de faire la lumière sur cet événement qui a marqué son enfance.

Mais à Saint-Just-Ibarre, la vie semble régie par les secrets, et sa présence dérange. Une animosité malsaine règne autour d’elle. Alice, qui étouffe sous le poids de ce drame familial, ne renoncera pourtant pas. Quoi qu’il en coûte, elle rendra justice à Diane.

Mon avis:

        "A pleurer tout nous condamne" est le premier livre de l'autrice que je lis et je dois avouer que j'a iété totalement conquise, puisque j'ai passé un excellent moment avec cette histoire, que j'ai trouvé aussi captivante qu'immerssive. L'intrigue nous entraine dans un cold-case familial que très local, dans ces petits villages de montagne où tout le monde se connaît mais surtout où les traditions ancestrales sont fortement ancrées et régissent la vie des habitants. Le récit est ainsi très bien construit où tous les personnages sont suspects et cachent quelque chose. L'ambiance de l'histoire est aussi très particulière et joue un rôle prépondérant puisqu'il y une notion immerssive au Pays Basque non négligeable, qui apporte beaucoup. Les mystères du passé vont se révéler avec perte et fracas, entre les ombres et lumière de ce cadre magnifique. 

Merci aux éditions Fleuve pour l'envoi de ce livre!

Points de vue/Critiques:

        Les bases de cette histoire sont quelque chose de vue réguliérement, celle de la fuite d'une jeune femme, ici Alice, qui va se réugier dans la maison familiale pour se ressourcer et qui va se lancer à corps perdus dans l'enquête liée à la disparition de sa tante, vingt ans plus tôt. C'est donc un véritable cold case familial que Alice essaye de soulever et de réosudre, mais où elle va déjà rencontrer bon nombre d'obstacles au sein de sa famille. Ses embûches ne s'arrêtent pas là, puisque le lieu de cette histoire est extrêmement important. Car dans le petit village de Saint-Just Ibarre, au milieu des forêts impressionnantes du Pays Basque, tout le monde se connaît et l'histoire et le passé de ce village et des habitants ont une importance et un impact direct sur la vie quotidienne des habitants d'aujourd'hui. Les tradictions, les promesses et les mensonges du passé vont toujours légion alors quand une jeune femme venue d'ailleurs essaye de mettre un coup de pied dans cette fourmilière, elle se heurte à un impressionnant mur. C'est la raison pour laquelle cette histoire est aussi un cold-case que je qualifierai de rural. 

        Au fil des échanges aves les membres de sa famille et les habitants du village, Alice navigue entre les secrets, les mensonges et les manigances. Chaque personnage croisé a des choses à cacher : la jeune femme est tomber dans un immense piège à crabes où elle en peut se fier à personne. Son courage et sa détermination sont exemplaires car Alice se met parfois en danger, en dérangeant le calme paisible du village et en voulant mettre un coup de pied dans cette fourmilière. Les pistes sont aussi nombreuses que le nombre de personnes rencontrées et les questions s'accumulent. Entre l'omerta des villageois et la pression constante de la famille d'Alice, on ressent véritablement toute la tension et l'oppression constante au fil des investigations qui mettent lentement au jour des rivalités anciennes, des alliances brisées, des mensonges inter-générationnels et des drames cachés. La lumière sur la véritable nature du village et de ses habitants se fait progressivement mais pas sans perte et fracas. 

        L'autrice réussit parfaitement à décrire tous les paysages et l'environnement oppressant et angoissant de ce village de montagne qui lui permet d'être assez isolé. Une immerssion facile et une ambiance parfaite pour cette histoire qui accentue la tension. De plus, Cécile Cabanac construit son récit sur une alternance entre passé, au moment de la disparition de la tante, et présent avec les investigations de la nièce. Les indices et les révèlations de chaque côté vont peu à peu se rencontrer pour lever le voile complet sur cette affaire, rondement bien menée et prenante tout le long du livre. 

En bref:

        "A pleurer tout nous condamne" est une belle découverte de l'autrice puisque j'ai passé un très bon moment de lecture avec cette histoire aussi oppressante qu'immerssive au coeur des forêts reculées et impressionnnates du Pays Basque. Au coeur d'un petit village au pied des montagnes, l'héroïne tente de lever le voile sur la disparition de sa tante survenue 20 ans plus tôt mais il va lui être difficile de mettre un coup de pied dans cette fourmillière gangrénée par des rivalités anciennes, des alliances brisées, des mensonges inter-générationnels et des drames cachés. Entre l'omerta des villageois et la pression constante, les pistes sont aussi nombreuses que le nombre de personnes rencontrées et les questions s'accumulent. Les mystères du passé vont se révéler avec perte et fracas, entre les ombres et lumière de ce cadre magnifique. On ressent véritablement toute la tension et une oppression constante au fil des investigations, accentué par une construction entre passé et présent, où les indices de chaque côté vont peu à peu se rencontrer pour lever le voile complet sur cette affaire, rondement bien menée et prenante tout le long du livre. Un très bon cold-case aussi bien familial que rural!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire